1. Accueil
  2. » 
  3. Services d’hypnose
  4. » 
  5. Foire aux questions sur...

Foire aux questions sur l’hypnose

Les hypnothérapeutes ont des client(e)s et les psychologues, psychiatres, médecins ainsi que les psychothérapeutes ont des patient(e)s.

Nom masculin

  1. Ensemble de procédés (surtout par mécanisme de suggestion) mise en œuvre pour provoquer un état d’hypnose.
  2. Science qui traite des phénomènes hypnotiques

Référence : Le Petit Robert

L’hypnose est une méthode où le/la client(e)/(patient(e) est emmené(e) dans un état naturel au cours duquel l’attention au monde extérieur est diminuée afin de permettre à l’inconscient d’être plus présent et de percevoir de nouvelles ressources.

L’hypnothérapie est l’utilisation de l’hypnose pour faire de la thérapie, c’est-à-dire l’introduction de changements durables dans l’esprit du/de la client(e)/patient(e). Ces changements vont dans le sens des objectifs définis par le/la client(e)/patient(e) durant la thérapie.

L’autohypnose est l’hypnose appliquée à soi-même dans le but d’atteindre un objectif et / ou de multiplier les ressources du/de la client(e)/patient(e). C’est une technique de plus en plus prisée pour gérer certaines situations de stress, de douleur, et plus…

Le principe de l’hypnose est d’accéder à un état modifié de conscience pour revisiter la réalité et la façon dont vous la percevez, ce qui permet de trouver de nouvelles ressources.

On distingue six types d’hypnose :

  1. classique;
  2. dirigée;
  3. neurohypnose;
  4. conversationnelle;
  5. humaniste;
  6. ericksonienne (cette dernière est la plus couramment utilisée en cabinet privé).

Ces six types sont souvent utilisés comme complément thérapeutique lors d’un suivi psychologique et de plus en plus souvent en milieu médical comme pour l’accouchement, la préparation à la chirurgie et lors de la chirurgie.

À l’EFPHQ, nous utilisons les types suivants :

  • classique;
  • dirigée;
  • humaniste;
  • ericksonienne;
  • et à cela s’ajoute l’intégration de la PNL dans plusieurs cours.

Les effets sont différents pour chaque personne, alors ici, nous vous énumérerons ce qui ressort le plus souvent.

Sous hypnose, il est possible de :

  • gérer la douleur;
  • gérer le stress;
  • améliorer la confiance en soi;
  • se préparer à une chirurgie;
  • se préparer à un accouchement;
  • améliorer le sommeil;
  • améliorer le syndrome du côlon irritable;
  • stopper les bouffées de chaleur;
  • calmer les nerfs;
  • et plusieurs autres.

Ressentir un grand sentiment :

  • de bien-être;
  • de détente,
  • de lâcher prise;
  • et plus encore.

Bien que la PNL soit inspirée de l’hypnose ericksonnienne, beaucoup de gens s’interrogent sur la différence entre l’hypnose et la PNL.

La PNL utilise beaucoup de techniques d’hypnose tout comme l’hypnose utilise aussi les techniques de la PNL. Il existe un certain nombre de différences pratiques dans les approches de l’hypnose et la PNL et la façon dont chacune d’elle s’applique.

La PNL (ou programmation neurolinguistique) s’utilise en règle générale lorsqu’on désire, grâce à des outils linguistiques, atteindre des objectifs spécifiques au travers des ressources que le/la client(e)/patient(e) possède déjà (ou que l’on peut développer de manière rapide, pratique et efficace).Quant à l’hypnose, elle s’utilise quand on veut, par l’accès à l’inconscient, reprogrammer des comportements, des sentiments et les émotions du/de la client(e)/patient(e).

Oui, sauf dans des cas de contre-indications.

Par exemple : attention aux personnes épileptiques qui sont incapables de sentir venir leur crise.

Oui et non. L’hypnose n’est pas recommandée pour certaines maladies psychiatriques telles que (sauf pour les « psy » qui pratiquent l’hypnose) :

  • La schizophrénie;
  • La psychose;
  • Les troubles de la personnalité limite (TPL);
  • La maniaco-dépression dans sa période manie;
  • La dépression au moment où la personne est en chute libre.

Non, pas du tout car à tout moment, vous pouvez sortir de cet état hypnotique. Vous entendrez les sons dans la pièce, les bruits environnants… Cela n’a rien à voir avec l’hypnose de scène.

Bien que nous ayons numéroté les énoncés suivants, cet ordre n’est qu’à titre indicatif :

  1. On discute avec le/la client(e) pour savoir quel objectif celui-ci ou celle-ci veut travailler;
  2. On explique au/à la client(e) comment fonctionne l’hypnose;
  3. On explique le déroulement de la séance;
  4. On présente un plan d’accompagnement au/à la client(e) pour la rencontre;
  5. On invite le/la client(e) en hypnose;
  6. On ramène le/la client(e) de l’état hypnotique;
  7. On fait un retour sur la rencontre;
  8. On discute de la prochaine rencontre avant le départ du/de la client(e).

Les sensations sous hypnose sont différentes d’une personne à l’autre. Cependant, ce qui est assez fréquent pour beaucoup de gens pendant la séance, c’est :

  • Une grande sensation de détente;
  • de bien-être intérieur;
  • de grand repos physique et mental;
  • de légèreté;
  • Des chatouillements.

On utilise la détente du corps, ce qui facilite l’entrée en hypnose. Ce phénomène est appelé l’induction hypnotique. Donc, après la séance, vous vous sentirez détendu(e) et reposé(e) comme après un sommeil de plusieurs heures.

Pour travailler avec un(e) hypnothérapeute compétent(e), connaissant(e) et de haut niveau, vous devrez vous informer.

Voici une liste non exhaustive de ce qu’il faut savoir avant de prendre rendez-vous :

  • Demander à quelle école la formation a été effectuée;
  • En quelle année celui-ci (celle-ci) a gradué;
  • Combien d’heures de formation en hypnose;
  • Exiger la preuve que l’hypnothérapeute possède une formation en hypnothérapie d’un minimum de 1200 heures;
  • Communiquer avec l’école de formation pour vous assurer de la validité de la formation;
  • Demander quelles sont les connaissances ou compétences autres qui lui permettent de vous offrir des séances d’hypnose;
  • Demander comment va se dérouler une séance d’hypnose;
  • Etc.

Cela dépend de l’objectif à atteindre et de la participation du/de la client(e) dans sa propre prise en charge à la réussite de son objectif.

Les tarifs varient selon plusieurs critères:

  • L’emplacement du bureau;
  • son prix de location;
  • L’expérience de l’hypnothérapeute;
  • Les compétences de l’hypnothérapeute;
  • Et autres considérations.

On peut trouver un(e) hypnothérapeute à des tarifs variant de 80 $ à 160 $ de la séance (ce dernier tarif pour un(e) senior).

Non, pas encore.