240-112.3 Hypnose comme Antithèse (65h)

Avis aux étudiants

  • CETTE FORMATION EN HYPNOSE N’EST PAS DESTINÉE À REMPLACER LES SERVICES DE PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ. NOUS N’ENSEIGNONS PAS À FAIRE DE DIAGNOSTICS MÉDICAUX OU PSYCHOLOGIQUES.
  • L’INFORMATION DE CE COURS PERMET AUX ÉLÈVES DE MIEUX COMPRENDRE LES SYMPTÔMES DES PERSONNES QUI CONSULTENT, ET CE, POUR MIEUX ACCOMPAGNER LA RELATION D’AIDE PAR LE BIAIS DE L’HYPNOSE.
  • NOUS FORMONS DES PRATICIENS EN HYPNOTHÉRAPIE POUR MIEUX *ACCOMPAGNER ET FAIRE DE L’ENSEIGNEMENT DE COMPORTEMENT PLUS FAVORABLE, PAR DES TECHNIQUES DE GESTION DE STRESS, DE RELAXATION, D’AFFIRMATIONS DE SOI EN Y INCLUANT LE RÔLE QUE PEUT JOUER LA PERSONNE DANS LE MAINTIEN OU LE RÉTABLISSEMENT DE SA SANTÉ.
    * loi 21 Section IV article 6 alinéa 4

240-112.3  Hypnose comme Antithèse (65h)

Bernheim, Liébeault pratiquait l’hypnose, comme Erickson, sans s’intéresser à l’aspect analytique des problématiques. Loin des philosophies de Charcot, Breuer et Freud, ils s’intéressaient à la personne. Ils furent à la base de l’approche stratégique.
– Étude de cas
– compréhension des symptômes et recherche des causes
– méthodes appliquées.

Les objectifs d’apprentissage ;

Nous étudions ici à titre d’information pour mieux comprendre les mythes, les croyances, associées à la démarche thérapeutique. Reconnaître, distinguer leur part utile et leur part moins utile.  Se questionner sur ses propres croyances, sur leurs limites et leurs impacts sur la thérapie.  Se questionner sur les évidences, les idées reçues (Mieux) comprendre la spécificité, la particularité de l’hypnose comme démarche thérapeutique.

Le contenu de la formation ;

1. La prise de conscience l’insight.
2. L’adhésion de l’intervenant, médecin ou non-médecin.
3. Les problèmes doivent être considérés comme sous-jacents aux symptômes.
4. Le but de la thérapie est la guérison?
5. La thérapie est une réparation.
6. La thérapie doit être sérieuse.
7. Il existe des phénomènes tels que la substitution de symptômes.
8. Les symptômes ont un sens ou une fonction.
9. Nous étudions ici à titre d’information et d’accompagnement sur demande de professionnelles de la santé les cas suivants.
10. Obsession-Compulsion.
11. Agoraphobie.
12. Confiance (hystérie de conversion).
13. Anxiété chronique.
14. Nymphomanie.
15. Allergie aux femmes (phobie).
16. Autres…

Le contenu des stratégies:

La partie stratégie est définie par des techniques qui sont pratiqués par les élèves entre eux et que le thérapeute choisit lors des rencontres selon les besoins d’interventions. Pour ce cours nous distinguons;

Quand on peut on veut :
Ceci est une programmation puissante qui permet de déculpabilisé l’ancienne croyance de « quand on veut on peut », qui reste fortement ancrée dans notre inconscient social.

Insomnie II:
« Imagine la situation suivante… Tu te retrouves dans la nature… Tu es près d’un lac entouré de montagnes… Certaines sont tellement hautes qu’on peut voir leurs sommets recouverts de neige éternelle… Cette technique permet au client de se retrouver dans une situation de bonne fatigue comme après une longue marche en nature et de se reposer. Comme le néocortex ne fait pas la différence entre une visualisation intense et la réalité le repos qui suit cette démarche est perçu par le client comme souhaitable.

Métaphore:
Épilepsie, accident cérébral vasculaire ACV. Le but n’est pas la guérison, mais de permettre comme le dit si bien Émile Coué d’amélioré tout ce qui est possible pour le corps.

Les méthodes d’évaluation des apprentissages:

  • Par des exercices qui sont faits entre étudiants et réévalués en classe avec le formateur pour s’assurer que l’élèvent à bien intégré les principes des techniques enseignés. (15 heures)
  • Examen avec une note de passage de 70% et lecture du manuel de formation.  (15 heures)
  • L’élève doit se questionner sur l’idée qu’il se fait de lui comme thérapeute. Il doit s’observer et décrire ces propres croyances comme intervenant. Il doit expliquer ce qui l’amène à vouloir comprendre son client. À la fin l’élève doit évaluer son rôle comme hypnothérapeute dans la société. Cette réflexion doit tenir sur un minimum de deux pages et un maximum de quatre pages.               (35 heures)
  • Un minimum de deux pages et un maximum de quatre pages pour le travail de réflexion. (grosseur de la police 12 et interligne 1.5)
  • Un maximum de deux mois est alloué pour la remise des travaux.
  • Une extension de temps est possible sur demande.

 IMPORTANT

  • Les travaux et l’examen devront OBLIGATOIREMENT être remis par courrielen format WORD uniquement, à benoitboisvert@efphq.com
  • Inclure sur l’examen et les travaux le TITRE DU COURS et VOTRE NOM
  • Inclure les questions et les réponses de l’examen
  • Les vidéos s’il y a lieu, devront être nommées ex.: videodouleurbenoitboisvert) et envoyés par Wetransfer à benoitboisvert@efphq.com
  • Aucune version papier,PDF ou autres ne seront acceptéesni corrigées.
  • Un maximum de deux mois est alloué pour la remise des travaux.
  • Une extension de temps est possible sur demande.

Inscription

Veuillez noter que l’inscription est gratuite. Les frais relatifs à la formation doivent être acquittés avant le début du cours.

Merci et bonne formation chez nous!


Niveau 2 - Montréal - 06-07 avril - Hypnose comme antithèse

Niveau 2 - Montréal - 1-2 aout - Hypnose comme antithèse

COMPLET - Niveau 2 - Montréal - 08-09 avril - Hypnose comme antithèse

Niveau 2 - Québec - 09-10 décembre - Hypnose comme antithèse

Niveau 2 – 09 et 10 avril 2016 – Hypnose comme Antithèse – Montréal

Niveau 2 - 4 et 5 août 2016 - Hypnose comme Antithèse - Montréal - intensif

Niveau 2 – 10-11 décembre 2016 - Hypnose comme Antithèse – Québec